Guides du scénariste, scénarios de films, livres et revues de cinéma

Voyage dans le cinéma de Sergio Corbucci

Connu surtout pour ses westerns à l’italienne baroques, drôles et violents, Navajo Joe, Django, El Mercenario, Le Grand Silence ou Companeros, Sergio Corbucci est aussi un réalisateur dont l’ample filmographie comporte plus de soixante longs-métrages.

Du néoréalisme de l’après-guerre aux mélodrames des années cinquante, de l’âge d’or du cinéma de genre (western, gothique, peplum) aux grandes heures de la comédie (son genre de prédilection) jusqu’aux années difficiles, soixante-dix et quatre-vingt, il traverse quatre décennies de cinéma italien, en épousant tous les mouvements, parfois précurseur, toujours animé par la passion de filmer.

Romain jusqu’au bout des ongles, personnalité attachante, “l’autre Sergio” a peu suscité l’intérêt de la critique. Cet ouvrage est le premier à parcourir l’ensemble de sa carrière, une œuvre riche et excitante à découvrir sous toutes ses facettes.

Cinéphile viscéral ayant sévi sur les ondes et divers sites (Kinok, Zoom Arrière, les Fiches du Cinéma), Vincent Jourdan est l’auteur du blog Inisfree (http://inisfree.hautetfort.com/) où il partage depuis 2004 ses goût éclectiques, embrassant d’un large et généreux mouvement John Ford et Sergio Corbucci, l’Afrique et l’Asie, le cinémascope et le Super 8.

Président de l’association Regard Indépendant, Vincent anime depuis 1999 les Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice autour du cinéma qui fait un pas de côté. Voyage dans le cinéma de Sergio Corbucci est son premier ouvrage.

Table des matières

Sergio Corbucci (et moi, et moi, et moi)

Comme une biographie
1. Jeunesse et mélodrames
2. Au service du prince
3. Les plaines du Far West
4. Silence et révolution
5. Retour vers la comédie
6. Monsieur milliards
7. Le giallo et le rêve américain
8. Comédie, comédies
9. Rires festifs
10. Retour à la dolce vita

Le cinéma de Sergio Corbucci
11. Corbucci à la moulinette critique
12. Question de style
13. Esprit d’équipe
14. Un monde sur l’écran

Textes : pour une poignée de films
Corbucci mode comédie (Lo smemorato di Collegno)
Corbucci à l’antique (Il figlio di Spatacus)
Une bouffonnerie de Sergio Corbucci (Il giorno più corto)
Hommage à la Belgique (I crudeli)
Vamos a filmar, compañeros ! (Vamos a matar, compañeros)
La poêle dans les nuages (La banda J. & S., cronaca criminale del Far West)
Les routiers sont sympa (Il Bestione)
L’adieu aux armes de Sergio Corbucci (Il bianco, il giallo, il nero)
Gratte sur ta mandoline mon petit Marcello (Giallo napoletano)
Chien et chat (Donne armate)

Filmographie
Scénariste et participations au scénario
Bibliographie
Internet